Qui se cache derrière Lisorety ?

 

Il n'y a pas d'age pour apprendre à coudre   
Je m'appelle Evelyne, j'ai crée la marque  LISORETY en 2019,  c'est un mix entre Rose ma fille et le liberty, ce tissus fleuri londonien que je couds avec plaisir
Mon emblème est l'hirondelle, c'est le nom de la maison familiale où j'ai eu la chance de passer une grande partie de mon enfance, jusqu'à mes 35 ans. Les hirondelles venaient boire dans la piscine lorsque nous nous baignions

J'ai toujours été manuelle, petite je faisais de la broderie et j'ai pris quelques cours de couture à l'âge de 16 ans, ce n'est qu'à 40 ans que l'envie de coudre est revenue,

A ce moment là, j'étais blogueuse (et je travaillais dans les Ressources Humaines), je voyais beaucoup de blog sur le thème de la couture

Je me suis achetée une petite machine à coudre pour débutant, j'ai mis 2 jours à comprendre comment elle fonctionnait ! (il n'y a pas d'âge pour apprendre à coudre !)

 

et au bout de 6 mois, la passion était là.. .

j'ai vendu ma petite machine pour une beaucoup plus performante que j'ai toujours à ce jour.

L'idée de créer ma société est venue après un accident de la vie, me rendant incompatible avec le monde du travail d'aujourd'hui.

J'ai donc créé un  monde du travail qui me correspond en tant que mère célibataire et artisan

Comme je dis souvent, c'est un mal pour un bien !

Aujourd'hui je suis heureuse de coudre, et de communiquer mon savoir.

 

L'envie d'aller plus loin dans la créativité
J'ai travaillé plus de trois ans chez le Joaillier DINH VAN, 
Cette marque prestigueuse, m'a tout appris sur les bijoux 
Quand je suis rentrée comme Assistante de Direction, j'ai dû rentrer toutes les fiches écrites à la main de Mr DINH VAN dans l'ordinateur, fiches produits et croquis.
 
Je travaillais dans la boutique les samedis, pour compléter l'équipe de vente,
c'était l'époque des bracelets en cordons cuir avec les noeuds réglables,J'en ai  fait énormément !
D'ailleurs aujourd'hui je crée des bracelets en cordon liberty et noeuds réglables pour les fillettes;
.
J'ai eu l'opportunité de créer un poste de chargée des relations extérieures,
ce qui m'a permis de monter les marches au Festival de Cannes avec des bijoux DINH VAN, d'aller sur les plateaux télé pour amener des bijoux à faire porter aux invitées, notemment à l'époque sur les plateaux de Canal +
J'ai également remplacé la Mannequin main, absente lors d'un shooting photo,
 
Et j'ai également organisé avec le VIP à Paris, une soirée DINH VAN avec des cadeaux, à ce moment là le bijou phare était la lame de rasoir
Voici une des nombeuses photos de la soirée
  

Travailler chez un des plus grands joaillier de Paris, m'a permis de développer ma propre marque de bijoux

 

 

 

Retour au blog